Librairie Quimper, Librairie ésotérique, ésotérisme librairie quimper| Le Chemin de l'Etoile

La mort - Dernière étape de la croissance

Sélectionnez une catégorie

La mort - Dernière étape de la croissance

Auteur : KUBLER-ROSS Elisabeth
Aux éditions : Pocket
N° ISBN : 9 782 266 130 899
Prix : 6.90 €
Disponibilité : en stock
 

Vous avez une question quant à ce produit ? Vous souhaitez le commander ?


Réservez cet article
 
 
Résumé

Des sociétés archaïques aux religions de tous ordres en passant par la civilisation amérindienne, les rituels de mort sont associés aux rituels de naissance. La mort y est envisagée comme compagne invisible dans le voyage de la vie.

 

Aujourd'hui, le regard que les Occidentaux portent sur la mort évolue peu à peu. La peur laisse place à la compréhension, le silence au dialogue et au partage.

 

Dans cet ouvrage lumineux, où différentes visions historiques et philosophiques côtoient les témoignages d'hommes et de femmes qui tentent d'apprivoiser la mort au quotidien, Elisabeth Kübler-Ross nous offre un merveilleux message d'espoir et de vie.
 

Quatrième de couverture

 

Notre société voue un culte à la jeunesse et à la santé. La mort est passée sous silence, sujet tabou. Et pourtant, au même titre que la naissance, elle fait partie intégrante de notre existence, de notre croissance et de notre développement ; ce n'est ni l'ultime maladie, ni un ennemi à vaincre ou une prison à fuir.

 

La Mort, dernière étape de la croissance réunit plusieurs points de vue : celui des Indiens d'Alaska, la vision juive, la perception hindouiste et bouddhiste de la mort.

 

Ce livre de lumière et de partage nous apprend à reconsidérer la mort, à l'envisager comme une compagne invisible dans le voyage de la vie. Elle l'enrichit et lui donne un sens. Car " nous, humains, mourons sans cesse et pas seulement à la fin de la vie physique sur terre.

 

Les étapes de l'acte de mourir s'appliquent à tout changement significatif (retraite, changement d'emploi, de ville, divorce). Qui peut affronter et comprendre sa mort ultime peut peut-être apprendre à affronter et à traiter les changements qui se produisent dans sa vie.

 

"Quand la peur laisse place à la compréhension, il devient évident qu'accepter la mort et le mourir, c'est déjà vivre plus pleinement le temps qui nous est donné".

 

Jean-Pierre Rossaut - 28/07/2018 - 19:15